Le jeudi 30 janvier, nous avons passé la matinée à Brest pour démarrer un E.P.I. (enseignements pratiques interdisciplinaires) français-histoire sur la 2de guerre mondiale. (Amaury)

La guide de l’Office de tourisme nous a expliqué l’histoire de Brest pendant la période de 1940 à 1944. Donc, à partir de l’occupation allemande jusqu’à la libération de la ville par les Américains. (Charles – Nicolas)

Brest a été la ville la plus bombardée pendant la guerre. Nous sommes partis de la Place de la Liberté, puis nous sommes allés Rue de Siam, rue de Lyon, au Cours d’Ajot, au Château et enfin à l’abri Sadi Carnot. (Alexina-Kevin)

parcours visite Brest
parcours visite Brest

Itinéraire de la visite guidée (Mattys-Maël)

Caricature de soldat allemand
Caricature de soldat allemand

Nous sommes passés devant l’hôtel Océania (à l’époque Hôtel Moderne) qui avait été réquisitionné par les Allemands. Un soldat allemand qui montait la garde a été caricaturé en cochon. (Kevin)

Puis nous sommes allés rue de Lyon, la guide nous a dit qu’à l’époque la ville de Lyon avait pris en pitié celle de Brest. Les Lyonnais ont décidé d’aider les Brestois, le ravitaillement était difficile car il faisait froid et les Allemands étaient partout. (Alizée - Kellie) Ensuite nous sommes allés sur le cours d’Ajot qui surplombe le port de Brest. Nous étions près du monument américain qui rend hommage aux soldats américains morts durant la Première Guerre mondiale. (Lou Ann-Margotte)

devant le monument américain
devant le monument américain

A Brest pendant le bombardement anglais plusieurs abris ont été créés comme l’abri Sadi Carnot où se réfugiaient civils et soldats allemands lors des combats. Le 9 septembre 1944 ce dernier connaît une histoire tragique. L’abri subit une explosion qui fit plusieurs centaines de personnes. La chaleur a été évaluée à plus de 1000°C car lorsque les pompiers y sont entrés pour éteindre les flammes, les barres de fer était tordues. Il est difficile d’imaginer les horreurs qui s’y sont passées car l’abri a été nettoyé et aménagé pour pouvoir le visiter. Les centaines de corps brûlés n’ont pas pu être tous reconnus et renvoyés auprès de leurs familles. (Amaury)

abri Sadi Carnot
abri Sadi Carnot

L’abri Sadi Carnot faisait 300 mètres : 100 mètres étaient occupés par les Français et 200 mètres par les Allemands. (Nohan)