Mme Sénéchal, principale du collège, M. Guillou, inspecteur d'Académie-inspecteur pédagogique régional langues et culture de Bretagne, Mme Lombardi-Pasquier, inspectrice d'Académie-directrice des services départementaux de l'Éducation nationale, et M. David, chargé de mission langues et culture de Bretagne (de gauche à droite).
Mme Sénéchal, principale du collège, M. Guillou, inspecteur d’Académie-inspecteur pédagogique régional langues et culture de Bretagne, Mme Lombardi-Pasquier, inspectrice d’Académie-directrice des services départementaux de l’Éducation nationale, et M. David, chargé de mission langues et culture de Bretagne (de gauche à droite).

À l’initiative du rectorat, une réunion publique sur la poursuite de scolarité bilingue au sein du service public d’éducation s’est tenue mardi, au collège du Val d’Elorn. Pour évoquer le réveil de la filière bilingue français-breton, M. Guillou a relayé la décision du recteur d’académie qui, sous réserve d’une condition d’effectifs suffisants, s’engage à une réouverture de la filière bilingue au collège de Sizun, à la rentrée 2016. Cette filière permettra d’assurer la continuité de l’enseignement bilingue en 6e, 5e, 4e et 3e. Un collège de secteur Elle accueillera les élèves bilingues de l’école publique de Sizun, ainsi que l’ensemble des élèves de l’école publique de Saint-Rivoal, celle-ci étant composée exclusivement de classes bilingues. Le collège du Val d’Elorn redeviendra donc le collège de secteur pour l’école publique de Saint-Rivoal. Dans cette perspective, la mise en place d’un transport entre Saint-Rivoal et le collège de Sizun s’impose, même s’il reste à étudier. La dynamique est lancée, Mme Sénéchal, principale du collège, s’est dite prête à préparer au mieux la prochaine rentrée et à encourager les parents à s’investir en participant à la journée portes ouvertes afin de communiquer sur cette réouverture. Elle a rappelé que l’établissement dispose d’un internat de vingt places qui peut être demandé par des élèves bilingues qui y trouveraient une solution au regard de l’éloignement de leur domicile.

Contact Olier Robin : tél. 06.63.64.71.84 ; courriel : olier.robin chez gmail.com

Article paru sur le Télégramme du 13 novembre 2015