Lundi, les élèves de 3es A et B ont rencontré le réalisateur Hubert Budor, venu projeter son documentaire, Le soldat de boue Mathurin Méheut dans la Grande Guerre, qui retrace ses correspondances avec son épouse et sa fille Marie-Yvonne durant le conflit 1914-1918. Quand la guerre éclate en août 1914, le jeune peintre Mathurin Méheut effectue un voyage d’études au Japon avec son épouse Marguerite. Mobilisé, l’artiste va écrire et dessiner tout ce qu’il voit dans les tranchées, notamment à Arras et Verdun. « Sur le front, il ne cesse d’écrire à Marguerite et à leur fille, tout en croquant et en peignant un quotidien marqué par la dureté des combats et raconter sa guerre, explique le réalisateur. Ces lettres racontent les tranchées, les conditions terribles pour les soldats et surtout l’incertitude de ne pas revenir vivant, continue-t-il. Une découverte de ce conflit sous un angle plus intimiste », conclut le réalisateur, Hubert Budor. Après le visionnage du film documentaire, les élèves ont pu échanger avec le réalisateur.

le soldat mathurin meheut dans la grande guerre -  voir en grand cette image
le soldat mathurin meheut dans la grande guerre